Tapage Culture

Posts in the Artistes category

Jean-Pierre Danel est le fils du chanteur Pascal Danel, star de la chanson des années 70 avec Les neiges du Kilimandjaro et La plage aux romantiques. Attiré par les guitares de son papa, c’est tout naturellement que le petit garçon commence a y poser ses doigts au point d’en maîtriser rapidement des accords. Et, à 14 ans, il entame une carrière professionnelle, que ce soit en studio ou sur scène. Aujourd’hui, il publie Guitar Safari, comprenant 3 CD, dont un nouvel album, un Best Of et un Live. Au cours de ses 40 ans de musique, il est devenu le guitariste instrumental le plus vendu en France avec un nombre archi impressionnant de disques d’or, de platine et de diamant.

JeanPierre Danel et quelques unes de ses guitares dont plusieurs mythiques Stratocaster !

Nombre des 60 titres proposés dans ce coffret ont été enregistrés en duos avec d’autres maîtres de la guitare comme Hank Marvin des Shadows, Jean-Félix Lalanne, Albert Lee, Paul Personne, Jake Shimabukuro, Michael Jones, Louis Bertignac, Beverly Jo Scott, Laurent Voulzy, et, bien sûr…Pascal Danel !

Grégoire Colard

Jean-Pierre Danel/ Guitar Safari / Puzzle Productions/ 19,99 euros

Ambroise Michel est à la fois un acteur que tout le monde connaît, révélé au grand public par sa participation pendant dix ans au feuilleton télé de la 3 ,  » Plus belle la vie » , dans le rôle de Rudy Torrès, et dont d’ultimes nouveaux épisodes sont d’ailleurs en plein tournage actuellement, toujours à Marseille, mais c’est aussi un comédien recherché et un réalisateur de films estimés, et là, un auteur et metteur en scène de théâtre qui propose en ce moment, au public parisien, une pièce étonnante, détonnante et captivante . « La place du mort« .

Pour ceux qui aiment le théâtre de boulevard , avec les portes qui claquent et les quiproquos d’amour qui s’enchaînent, ils peuvent effectivement être décontenancés, car il s’agit là d’un ensemble de scènes fantastiques, voire gothiques, qu’aurait pu imaginer le cinéaste mythique Tim Burton, ou dans le style gothique de la Famille Addams. L’histoire ? Par une nuit de grande tempête, une policière et un employé des pompes funèbres arrivent en trombe dans une cabane en bois, isolée au milieu de nulle part, où un mort a été signalé. Sauf que le mort est bien vivant et plutôt encombrant ! Et les voilà tous les trois prisonniers de cette intempérie dantesque. Impossible d’en raconter plus, car Ambroise Michel propose des clefs qui n’ouvrent pas toutes les portes, afin que ses personnages aient du mal s’en sortir. Quand la solution est enfin trouvée, c’est la surprise ! Et le public adore!

Vous l’aurez compris, « La Place du mort« , est une pièce qui joue sur l’absurde et le grotesque et qui embarque totalement le spectateur dans une aventure grinçante et désopilante , que Tapage Culture vous recommande totalement!

Grégoire Colard

Théâtre du Funambule, 53 rue des Saules, Paris 75018, 01 42 23 88 83.

Anne Cangelosi

Aucune femme ne veut paraître plus âgée, sauf une, Anne Cangelosi, comédienne et auteure, qui, sur scène, apparaît depuis quelques années, et avec quel succès, en une Mémé Casse Bonbons et dont le nouveau spectacle s’intitule « On est tous le vieux d’un autre ».

Depuis dix ans, Anne Cangelosi a enfanté un personnage archi comique et à la dent dure, une sorte de vieille dame acariâtre de 85 ans qui râle contre tout . C’est aujourd’hui la nouvelle aventure de cette octogénaire qui en a beaucoup à dire contre le monde entier. La voici cette fois-ci, pour ce troisième spectacle, partie en croisière en Egypte avec des touristes qu’elle ne supporte pas . Une fois sur place, elle râle contre tout, et beaucoup contre les autochtones! Bref, elle est vraiment « casse bonbons », parfaitement odieuse. Sauf que peu à peu, elle baisse le ton et finit pas se surprendre elle-même en prenant la dimension de la gentillesse et de l’acceptation générale de ces « gens » qui respectent et son âge et sa différence. D’où le titre de son One Woman Show « On est tous le vieux d’un autre« .

Non seulement Anne Cangelosi a remporté de nombreux prix avec ses deux premiers spectacles qu’elle a co-écrits avec Alexandre Delimoges, qui est aussi son metteur en scène, et qu’elle a a affichés complets un peu partout en France et même en Belgique, mais celui-ci, le nouveau, mérite autant de succès, car son écriture est la fois comique, terriblement caustique, et aussi d’une finesse remarquable. Il devrait remporter autant de critiques élogieuses que les précédents et peut être même encore plus! Réservez vos places, vous ne regretterez pas d’applaudir une vieille dame insupportable qui se surprend elle-même à ressentir quelque tendresse. Sacrée Mémé!

Grégoire Colard

Actuellement au Théâtre du Gymnase Marie Bell

Au Festival d’Avignon, en juillet 2022. Théâtre « La tache d’encre »

1 rue de la Tarasque.

Jean-Pierre Danel

  • Dans Artistes Livres Musique
  • Le 20 Juil 2021
  • permalink

  • Sa guitare préférée ( il en possède toute une collection ) s’appelle Miss Daisy et ce n’est plus une jeune fille, puisqu’elle a été conçue en 1954 aux Etats Unis ! C’est une Stratocaster , c’est à dire issue d’une sorte de noblesse de conception jamais égalée. Comme une bonne fée qui a accompagné Jean-Pierre Danel tout le long de son chemin non seulement de musicien, mais de créateur, de compositeur, de producteur. Dans ce livre, cet artiste non seulement reconnu en France, mais dans le monde entier ( 24 millions de disques vendus, récompensés par plus de 200 Disques d’or, de Platine et de Diamant!) relate sa vie personnelle et professionnelle.

    Ce qui est passionnant dans cet ouvrage, c’est que Jean-Pierre Danel raconte tout, tout, mais vraiment tout de son chemin d’artiste, bien sûr, commencé très tôt, avant même son adolescence, mais aussi son parcours d’homme, jusqu’à aujourd’hui Et on ne s’ennuie pas ! On rit même souvent au détour d’une phrase, d’autant plus qu’il s’adresse au lecteur comme s’il l’avait en face de lui…Et ça, c’est unique! Mais on partage aussi ses colères, quand le métier du Show Business se montre plus souvent qu’à son tour totalement ignorant du talent et du succès des musiciens en France, et ailleurs. Sans oublier les différentes maisons de disques éditrices des productions de Jean-Pierre Danel, suffoquées. « Ah vous avez vendu un millions d’albums chez nous ? Ça alors, on n’aurait jamais cru! Vous êtes sûr ? « . Sympa, non ?

    Au milieu de quelques uns de ses trophées !


    Mais Jean-Pierre Danel est un gentil, vraiment, qui ne passe pas son temps à régler des comptes, même s’il n’oublie rien. Jamais! Et là, justement , il évoque tout ce qui pu traverser sa route, que ce soit les femmes , la naissance de sa fille, les voitures de collection, François et Danielle Mitterrand, mais aussi les plus grands musiciens du monde, avec qui il a fait des duos sur scène et sur disques, sans oublier la volonté incompréhensible d’une certaine commune de France de le mener à la ruine. Il ose aussi consacrer un chapitre à des recettes de cuisine consacrées aux pâtes, sa grande passion! Bref, c’est un livre éclectique, qui , comme un ami, vous confie ses petits secrets, ses réussites mais aussi ses doutes. Et les « Cordes sensibles » sont celles de ses innombrables guitares, bien sûr, mais aussi de son coeur.

    Grégoire Colard

    Cordes sensibles/ Jean-Pierre Danel /AuteursduMonde.750 pages,25,90£

    L’affiche de son nouveau spectacle

    Cette femme pioche dans son répertoire de cent stars féminines quand elle est sur scène, que ce soit des vedettes de la chanson ou des têtes d’affiche de l’actualité, et reprend leurs voix de façon confondante dans des sketches courts et décapants qu’elle enchaîne avec une énergie à nous couper le souffle. Mais pas le sien!

    Avec quelques unes des poupées-personnalités incarnées par elle aux Guignols de l’Info

    C’est justement aux Guignols de l’Info où elle a imité pendant 28 ans toutes sortes de femmes connues, comme Marine Le Pen, Carla Bruni , Ségolène Royal, France Gall, pour ne citer qu’elles, que Sandrine Alexi a enchanté le public, aux côtés notamment de Yves Lecoq. Une expérience inoubliable qui lui a permis de se produire en même temps elle-même sur les plus grandes scènes parisiennes et dans toute la France. Aujourd’hui, elle reprend enfin la route avec bonheur, comme tout le monde artistique, et propose un spectacle inédit basé sur des parodies irrésistibles dont les textes font le tour d’horizon de notre actualité et de nos obsessions. Avec aussi une parodie de Piaf, absolument bouleversante, et en terminant par un solo personnel sur le Ave Maria de Gounod, où elle développe sa voix à elle. On découvre alors quelle immense chanteuse se cache derrière tous ces masques.

    Sandrine Alexi est drôle, engagée, insolente, absurde, impertinente , mais jamais vulgaire ! Ne ratez pas ses prochaines scènes, dès la rentrée dans toute la France, et à Paris. Vous passerez un bon moment !

    Grégoire Colard

    IL Y A AINSI DES ARTISTES QUE L’ON CONNAÎT ET QUE L’ON AIME DEPUIS TOUJOURS, MAIS DONT ON NE SAIT RIEN, EN FAIT, TANT LEUR DISCRÉTION EST TOTALE SUR EUX-MÊMES. C’EST LE CAS DE WILLIAM SHELLER, AUTEUR COMPOSITEUR INTERPRÈTE, QUI A REMPORTÉ TANT DE PRIX ET DE SUCCÈS. AUJOURD’HUI, AU SOIR DE SA CARRIÈRE , IL NOUS OFFRE DE PARCOURIR LES CHAPITRES DE SA VIE, ECRITS PAR LUI AVEC UNE SINCÉRITÉ CONFONDANTE.

    Victoires de la musique 2016/ « Un homme heureux » Meilleure chanson. Meilleur album.

    A 75 ans bientôt, William Sheller annonce à la fois sa décision de cesser de chanter, mais pas de composer, encore et encore, et publie cette autobiographie où il évoque moins la somme de son oeuvre et de ses succès que le détail de sa vie privée, qu’elle soit familiale ou amoureuse. C’est d’autant plus étonnant qu’il a toujours été le plus secret des hommes, refusant toute photo privée et ne livrant jamais aucune confidence. Là, il évoque ses excès en tous genres, qu’ils aient été en substances diverses ou en amours ambivalentes, et aussi son adoration pour sa famille, ses enfants, ses amis artistes, comme Barbara, Catherine Lara, Véronique Sanson, Charles Aznavour et Vincent Delerm, entre autres. On découvre l’homme au jour le jour, avec ses forces ses doutes, ses faiblesses, et aussi l’artiste, prolifique, jamais en panne d’inspiration.

    Tapageculture.fr recommande fortement la lecture de cette autobiographie, qui témoigne d’une grande lucidité et d’une rare franchise.

    Grégoire Colard

    Emmanuel Bonini, biographe, a recueilli les souvenirs de Doudou Morizot, le régisseur historique de l’Olympia, qui, aux côtés de Bruno Coquatrix, a dû faire face aux caprices et aux sautes d’humeur des innombrables stars de la chanson qui s’y sont produites, dans les années 50 à 80. Mais il se souvient aussi de moments des plus agréables!

    Claude François et Doudou Morizot


    Quand des artistes arrivent dans une salle pourtant mythique comme l’était l’Olympia, ils ressentent le plaisir de s’y produire le soi-même, mais aussi le trac, avec l’idée noire que rien ne fonctionne comme prévu. Que le son ne soit pas bon, que les lumières soient mal réglées, que le rideau rouge ne s’ouvre pas. Alors quand ils rencontrent Doudou Morizot, le régisseur de la scène, grand responsable de l’ensemble de toute la technique et de ses nombreux ouvriers, même certains des plus grands noms de la chanson française et internationale n’arrivent pas à afficher un sourire tranquille. Ils ont besoin d’être rassurés! Et c’est ce qu’a fait Doudou Morizot pendant vingt-cinq ans. Avec succès, mais pas toujours!

    Doudou Morizot, Jerry Lewis et Liza Minelli
    On apprend ainsi au fil des pages qu’Annie Cordy était un amour absolu, alors que Claude François, toujours extrêmement en retard, avait des rapports compliqués avec tous ceux qu’il croisait sur scène et en coulisses , alors que Michel Polnareff, lui, se montrait vindicatif. Barbara se rongeait d’angoisse, comme Gilbert Bécaud. Johnny Hallyday se conduisait à chaque fois en vieux pote, et Léo Ferré appelait Doudou « son frère ». Ce livre est un voyage au pays des artistes où certains montraient en coulisses leurs vrais visages, qui n’auraient pas forcément enchanté le public le soir même ! Doudou Morizot est un homme qui a compris qu’une vedette n’est pas une personne comme les autres, qui veut tout dominer sur scène, et qui a besoin d’être parfaitement rassurée au niveau technique. Il avait donc le rôle d’une nounou, avec plein de pensionnaires plus ou moins agités et déraisonnables .

    Charles Aznavour, Doudou Morizot et Bruno Coquatrix.

    Vous l’aurez compris, ce livre, très agréable à lire, foisonne d’anecdotes amusantes, étonnantes, qui, sans méchanceté aucune, donnent une certaine idée du quotidien d’une immense salle de spectacles, avec ses stars à manier….avec précaution !

    Grégoire Colard

    Doudou Morizot/Je les ai tous vus débuter/ Emmanuel Bonini/

    L’Archipel/20 euros

    On dit que c’est un homme et c’est vrai ! Et un très bel homme en plus, mais qui se produit en femme sur toutes les scènes de France dans un spectacle irrésistible de drôlerie, et dans nombre de télévisions. Devenant chaque jour plus populaire, il publie aujourd’hui le dictionnaire de sa vie .

    Né à Marseille, le petit Thierry a connu une enfance heureuse, et a toujours été frappé par la faconde des femmes issues de son quartier populaire du Panier. On les surnomme des cagoles et elles s’interpellent à voix fortes d’une fenêtre à l’autre. Et aujourd’hui, devenu l’artiste Zize, c’est exactement ce qu’il reproduit sur scène en interprétant une mère de famille accorte, qui aime les faux bijoux clinquants et les copies de sacs à main de luxe et qui se prépare à marier son fils à grand reproches envers sa future belle-fille. Gags, imbroglios, quiproquos, tout est écrit par lui et est impayable.

    Coccinelle

    Monté à Paris à 18 ans, c’est le monde du transformisme qui a alors kidnappé son coeur, en étant notamment engagé par Michou dans son célèbre cabaret de Montmartre et surtout en admirant au Carrousel de Paris la beauté foudroyante de Coccinelle, devenue femme en 1959. Il l’épouse en 1996 ! Aujourd’hui, Zize est un artiste heureux, dont la faconde au fort accent du sud séduit grands et petits, quand ils ont le droit de sortir ! En attendant, on peut feuilleter son livre, émouvant, touchant, sincère, de A comme amour à Z comme Zize!!!!

    Grégoire Colard

    De A à Zize: par Thierry Wilson/ Editions Maraprod-Events/ 20 euros

    Né en Bretagne, dans une région secouée par le caractère sauvage et indomptable de la mer d’Iroise, Yann Crépin est un autodidacte du piano, qu’il a appris tout seul à maîtriser, se laissant aller aux flots de son inspiration pour composer des morceaux qui embarquent non seulement le public de ses concerts, mais l’adhésion spontanée de professionnels de la musique. D’aucuns ne le rapprochent-ils pas de Yann Tiersen, de Michael Nyman et de Ludivico Einaudi?

    Yann Crépin sur la cale de Beg-Meil.

    Deux albums ont déjà été produits, dont le premier, « Déclaration« , a été enregistré avec l’Orchestre Symphonique de Bretagne, ce qui a incité France Télévision à recommander Yann Crépin pour accompagner l’écriture d’un film réalisé par Mélanie Leray. Notre pianiste est un artiste certes solitaire, passionné aussi par la flûte traversière et la harpe, mais il est déjà devenu proche de nombreuses connaissances musicales, comme Yvan Cassar, qui a accepté de participer au niveau du son à son deuxième album: « Mise à nu » .

    : Mise à nu« , le nouvel album de Yann Crépin

    Ce nouvel opus comprend 13 titres , dans lesquels l’artiste laisse aller les brûlures de son âme comme autant de flots de passion, fouettés par des vents d’inquiétudes et d’espoirs. Dès la première écoute, la singularité de ses mélodies nous emporte vers des rivages romantiques dont la découverte nous rend heureux. Certains pays ont déjà succombé aux charmes de son inspiration, comme le Canada et la Russie, lui proposant des collaborations à des projets artistiques, tandis que l’artiste-peintre japonais Aki Kuroda l’invite à rejoindre musicalement ses prochaines installations….Yann Crépin est donc un créateur original, qui incite à voyager avec lui dans son univers fluide et intuitif.

    Grégoire Colard

    Comme le dit le vieil adage, « Le temps passe, mais les souvenirs restent ». Et justement, ce livre qui sort à l’approche de l’anniversaire de la disparition de Daniel Balavoine, le 14 janvier 1986, n’est pas une biographie de plus sur lui, mais comme une réunion d’amis qui racontent qui il était au quotidien pour chacun d’eux. Une façon très originale de faire revivre le « terrien en détresse »!

    Avec Michel Berger et France Gall, en 1979, pendant les répétitions de  »Starmania ».

    François Alquier a eu l’idée de joindre non seulement des membres de la famille du « Chanteur », comme ses frères et ses soeurs, et son fils Jérémie, mais aussi ses musiciens, ses choristes, deux de ses compagnes, Catherine Ferry et Linda Lecomte. Sans oublier nombre de personnages clés du Show Business qui ont eu à faire à son caractère déterminé, à sa profonde gentillesse, à son humour dévastateur et à son désir profond d’aider les plus démunis de tout, jusqu’en Afrique. Osant même interpeller en direct à la télévision François Mitterrand, le candidat socialiste à la Présidence de la République, qui s’est montré sensible à son audace et son discours.

    19 mars 1980, lors du Journal télévisé d’Antenne 2.

    Cet émouvant ouvrage de François Alquier, nous permet, en ces temps où la musique est confinée, d’aller à la rencontre d’un chanteur qui n’avait peur de rien, tout en préservant les autres !

    Grégoire Colard

    Daniel Balavoine, Un homme Vrai/ Pygmalion/ 342 pages/ 18,90 euros

    Association Daniel Balavoine

    Site: www.associatiodanielbalavoine.org

    Mail: association-daniel-balavoine@orange.fr