Tapage Culture

Jean-Pierre Danel

  • Dans Artistes Livres Musique
  • Le 20 Juil 2021
  • permalink

  • Sa guitare préférée ( il en possède toute une collection ) s’appelle Miss Daisy et ce n’est plus une jeune fille, puisqu’elle a été conçue en 1954 aux Etats Unis ! C’est une Stratocaster , c’est à dire issue d’une sorte de noblesse de conception jamais égalée. Comme une bonne fée qui a accompagné Jean-Pierre Danel tout le long de son chemin non seulement de musicien, mais de créateur, de compositeur, de producteur. Dans ce livre, cet artiste non seulement reconnu en France, mais dans le monde entier ( 24 millions de disques vendus, récompensés par plus de 200 Disques d’or, de Platine et de Diamant!) relate sa vie personnelle et professionnelle.

    Ce qui est passionnant dans cet ouvrage, c’est que Jean-Pierre Danel raconte tout, tout, mais vraiment tout de son chemin d’artiste, bien sûr, commencé très tôt, avant même son adolescence, mais aussi son parcours d’homme, jusqu’à aujourd’hui Et on ne s’ennuie pas ! On rit même souvent au détour d’une phrase, d’autant plus qu’il s’adresse au lecteur comme s’il l’avait en face de lui…Et ça, c’est unique! Mais on partage aussi ses colères, quand le métier du Show Business se montre plus souvent qu’à son tour totalement ignorant du talent et du succès des musiciens en France, et ailleurs. Sans oublier les différentes maisons de disques éditrices des productions de Jean-Pierre Danel, suffoquées. « Ah vous avez vendu un millions d’albums chez nous ? Ça alors, on n’aurait jamais cru! Vous êtes sûr ? « . Sympa, non ?

    Au milieu de quelques uns de ses trophées !


    Mais Jean-Pierre Danel est un gentil, vraiment, qui ne passe pas son temps à régler des comptes, même s’il n’oublie rien. Jamais! Et là, justement , il évoque tout ce qui pu traverser sa route, que ce soit les femmes , la naissance de sa fille, les voitures de collection, François et Danielle Mitterrand, mais aussi les plus grands musiciens du monde, avec qui il a fait des duos sur scène et sur disques, sans oublier la volonté incompréhensible d’une certaine commune de France de le mener à la ruine. Il ose aussi consacrer un chapitre à des recettes de cuisine consacrées aux pâtes, sa grande passion! Bref, c’est un livre éclectique, qui , comme un ami, vous confie ses petits secrets, ses réussites mais aussi ses doutes. Et les « Cordes sensibles » sont celles de ses innombrables guitares, bien sûr, mais aussi de son coeur.

    Grégoire Colard

    Cordes sensibles/ Jean-Pierre Danel /AuteursduMonde.750 pages,25,90£

    Partager
    Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

    arrow-left Sandrine Alexi, la meilleure imitatrice !
    Previous post