Tapage Culture

Depuis le 16 octobre, et jusqu’au 14 janvier 2018, Le Centre Pompidou lance  une école ouverte à tous en offrant un MOOC d’art moderne et contemporain.

 

Un Mooc ( prononcer « mouc » ) , c’est un lien numérique qui offre des cours massifs et une formation à distance. Il est accessible à tous , comme celui que le Centre Pompidou propose gratuitement depuis quelques jours , pour une première session de trois mois. Ce projet qui a pour but de vulgariser l’art moderne et contemporain au plus grand nombre a été instauré par Jean-Max Colard,  responsable du Service de la Parole , de l’Ecole et du Mooc. Plus de 17.000 étudiants virtuels se sont déjà inscrits ! Il s’agit d’une pédagogie ouverte où les élèves peuvent visionner chez eux des vidéos d’experts, participer à des activités, échanger en direct avec des artistes et des professeurs,  et répondre à des quiz qui leur permettent en cas de réussite de recevoir sur leur écran un  badge, avec un diplôme d’attestation au bout de cinq.

Chacun peut aussi se rendre au Centre où des personnalités de l’art, que ce soit des plasticiens, des musiciens, des cinéastes, des photographes, des chercheurs et même des cuisiniers haut de gamme,   invitent les élèves à concevoir une oeuvre avec elles, à des conférences. Comme le fait l’immense et toujours époustouflante  plasticienne et photographe Sophie Calle ( actuellement aussi en exposition au Musée de la Chasse et la Nature , à Paris 3ème ), ou encore Vincent Ganivet, qui monte en direct et en équilibre instable une immense arche dans le hall de Pompidou grâce au soutien de dizaines d’élèves ou de personnes lambdas qui tiennent l’ensemble, les bras levés ! Très amusant ! C’est éphémère, mais cela rassemble un temps les énergies de tous. De l’art vivant !

 

Jean-Max Colard et Sophie Calle 

 

Les cours tournent autour de cinq gestes  qui illustrent la démarche de tout créateur  : reproduire, assembler, détruire, réduire et critiquer. Cette nouvelle école du Centre Pompidou se veut donc à la fois sérieuse , avec des cours clairs, précis et très accessibles dispatchés sur le site à travers cinq séquences de trois heures chacune,  que l’on peut suivre chez soi à son rythme, tranquillement, et ludique , avec donc des quiz à remporter , mais aussi en se rendant au Centre pour rencontrer nombre d’artistes et échanger avec eux, sinon même élaborer et finaliser un projet commun.

Pour vous inscrire, rendez-vous ici !

G.C.

Partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Le Temps qui reste ou l'Urgence de s'aimer arrow-right
Next post

arrow-left Ils sont beaux les chaos de Bouriaud
Previous post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.